Kit Actu’ « Genre et Indicateurs »

A quoi ressemblerait un monde sans inégalités de genre ? La réalisation de cet objectif demande une transformation sociale qui puisse mobiliser. Mais comment savoir si nous sommes sur la bonne voie – et si nous avons atteint notre but ? Les indicateurs relatifs au genre et les autres mesures du changement sont essentiels pour œuvrer à une prise en compte réelle des inégalités de genre pour améliorer les programmes et les actions et rendre les institutions responsables de leurs engagements concernant le genre. Ce Kit Actu’ offre quelques pistes de réflexion pour répondre à ces problèmes.

Genre et indicateurs : Panorama
Ce Panorama définit ce qu’on entend par indicateurs sensibles au genre et mesures du changement ; démontre la nécessité de mener des évaluations sensibles au genre et propose des pistes sur la manière de s’y prendre concrètement. Il comporte des chapitres sur l’évaluation de l’impact de l’intégration transversale du genre et étudie les différentes façons de mesurer des aspects spécifiques des inégalités de genre, tels que la violence basée sur le genre ou la dimension « genre » de la pauvreté. Le document détaille une série d’instruments de mesure internationaux, notamment les objectifs et indicateurs les plus courants et de nouvelles approches novatrices. Il rappelle que les évaluations sensibles au genre ne peuvent, à elles seules, garantir l’égalité de genre, même si le perfectionnement des indices et des indicateurs existants demeure essentiel. Pour être utiles, les données doivent être collectées, analysées, diffusées puis utilisées. Recommandations tirées du Panorama - Toutes les organisations de développement, des agences internationales aux organisations de base, devraient combiner méthodes qualitatives et quantitatives afin de recouper les résultats et de permettre une interprétation plus fine des données. - L'élaboration d'indicateurs de genre adaptés à des contextes précis, leur utilisation et leur évaluation devraient être rendues obligatoires au sein des agences internationales de développement, des gouvernements et des organisations de base. - Dans le cadre des nouvelles modalités de l'aide internationale, les organismes donateurs et les gouvernements devraient créer des mécanismes d’évaluation qui les tiennent responsables de leurs engagements en faveur de l'égalité de genre. - Les gouvernements et les ministères chargés de l'égalité de genre devraient renforcer les capacités des bureaux de statistiques nationaux pour produire des données sensibles au genre.
Genre et Indicateurs : Boîte à outils
Quels sont les enseignements concrètement tirés par celles et ceux qui s’efforcent de définir les progrès réalisés en matière d’égalité de genre, et comment peuvent-ils servir à d’autres ? Quelles sont les approches, les indicateurs et les travaux statistiques au sein des différents contextes régionaux et sectoriels ? Ces questions sont souvent posées par les personnes qui formulent les politiques et par les praticiens qui travaillent pour : évaluer l’efficacité des initiatives en matière d’intégration du genre ; évaluer le changement dans les domaines particulièrement difficiles à mesurer tels que la pauvreté, le renforcement du pouvoir, la violence basée sur le genre et les conflits ; suivre et renforcer les instruments internationaux et les indicateurs. Cette Boîte à outils propose des résumés de textes de référence, des outils et des initiatives liées au genre et aux indicateurs et a pour but de brosser un panorama complet des approches conceptuelles et méthodologiques. Elle souligne les bonnes pratiques et les études de cas, du niveau local au niveau international. Elle synthétise également les guides pratiques conçus pour favoriser le plaidoyer, la planification et la formation ; répertorie les bases de données statistiques liées au genre et fournit les coordonnées des organisations travaillant sur le genre et les indicateurs afin de pouvoir se mettre en réseau.
Genre et développement En Bref « Genre et indicateurs » - numéro 19
En Bref est un bulletin d’information de six pages visant à stimuler une réflexion sur un thème prioritaire relatif au genre. Ce numéro axé sur le genre, les indicateurs et les mesures du changement donne d’abord un aperçu du sujet et est suivi de deux études de cas distinctes qui présentent des réponses pratiques aux questions clés. La première, qui donne des recommandations à court et long termes, se penche sur la redéfinition internationale de l’indice sexospécifique de développement humain (ISDH) et de l’indice de la participation des femmes (IPF) du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Par exemple, elle donne des directives claires pour une interprétation correcte de l’ISDH et de l’IPF et la conception d’un indicateur composite qui aille au-delà du « déficit féminin » et qui intègre des paramètres tels que la violence faite aux femmes. Le plus grand défi est de concevoir des mesures qui puissent prendre en compte l’incidence que des environnements plus ou moins favorables (ex. cadres juridiques et institutionnels) peuvent avoir sur les individus, par exemple sur le taux d’alphabétisation. Le second article, qui est un exemple du suivi participatif mené dans le cadre du projet novateur Swayamsiddha en Inde, montre que la conception d’indicateurs de bas en haut permet que le suivi du projet soit moins perçu comme un « flicage » par des personnes extérieures et que les personnes concernées puissent réellement bénéficier des résultats.